Skip to content
Tom&Co

Mon chien ou chat a peur des orages et des feux d’artifice

Des bruits qui claquent avec violence et qui sortent de nulle part : voilà comment votre petit protégé décode les orages et les feux d’artifice. Il a peur ou panique, détale, parfois loin, peut se perdre, ou même avoir un arrêt cardiaque… Chaque année, orages et feux d’artifice font des dégâts. Alors, pendant l'été, on prend ses précautions !

 

5 questions pour tout comprendre

 

Pourquoi les feux d'artifice et les orages font-ils peur ?

La phobie de ce genre de gros bruits soudains peut avoir 3 origines :

  • Héréditaire : cette crainte se constate aussi dans l’ascendance de l’animal.
  • Traumatique : le chat ou le chien a été exposé à un orage ou un feu d'artifice sans avoir pu s'abriter ou fuir alors qu'il avait peur. Nos loulous enregistrent facilement ces épisodes traumatisants et en font très vite une association négative.
  • Une lacune dans la socialisation : c’est pendant cette période, de la 3ᵉ à la 8ᵉ semaine pour le chaton et de la 3e à la 12ᵉ semaine pour le chiot, que nos petits compagnons se constituent un « disque dur » de leur environnement et du monde extérieur.

 

Qu'est-ce que la socialisation a à voir avec cette peur particulière ?

Durant ces quelques semaines, y compris avant leur arrivée dans leur nouvelle famille, le chat et surtout le chien doivent expérimenter - de manière positive évidemment - tout ce qu'ils seront amenés à voir et vivre durant leur vie.

L'objectif ? leur faire découvrir des stimuli de toutes sortes, donc bien sûr aussi sonores. Ces apprentissages sont d'une importance capitale : tout ce qui restera «inconnu» pendant cette période pourra susciter de la peur ou causer une phobie à vie.

Le problème avec les orages ou les feux d’artifice, c’est qu’ils ne font pas partie de la vie quotidienne, évidemment ! Sauf s'il est né à l'approche de l'été ou du Nouvel An, un chiot ou un chaton a donc peu de chance de s'y habituerÀ moins bien sûr de récréer la scène artificiellement (voir plus bas)...

 

chien-chat-sous-couverture

 

Les chats et les chiens sentent-ils vraiment l'orage arriver ?

Eh oui, grâce à leurs vibrisses ! Ces capteurs sensoriels leur permettent de ressentir les variations de pression atmosphérique et les alertent donc de l'arrivée d'un orage.

 

Comment perçoivent-ils l'orage et les feux d'artifice ?

Ce n'est pas un secret, votre chien ou votre chat entend beaucoup mieux que vous. Il voit aussi beaucoup mieux à la tombée de la nuit. Résultat, un orage ou un feu d'artifice agit comme un signal de détresse, un bruit anormalement fort, renforcé de vibrations et de lumières. Votre loulou se retrouve impuissant face à cette situation, à cet "ennemi" non-identifié. Il va donc se mettre dans un état anxiogène, qui va évidemment laisser des traces.

 

Quelles sont leurs réactions émotionnelles et physiques ?

Pour ceux qui n'y sont pas habitués, la soudaineté et la puissance des détonations  provoquent un sentiment de danger. Conséquence : leurs comportements deviennent totalement incontrôlables.

 

Réactions possibles chez le chien

  • Transpiration au niveau des coussinets
  • Pupilles dilatées et hyper salivation
  • Agitation et gémissements
  • Comportement agressif ou destructeur inhabituel
  • Mise en retrait ou fuite, sans but ni direction
  • Malpropreté
  • Automutilation (léchages ou mordillements compulsifs).

 

chien-corgi-peur-cache

 

Réactions possibles chez le chat

  • Tremblements
  • Agitation
  • Malpropreté
  • Léchages excessifs
  • Fuite s'il a accès à l’extérieur, avec un grand risque de se perdre ! 

 

Dans les deux cas, la détresse est telle qu'un changement de comportement et/ou une diminution de l'appétit peuvent s’observer pendant quelques heures ou même quelques jours. Heureusement, sauf si la situation est trop fréquente, tout cela est temporaire.

 
Pour la plupart des animaux non habitués à ce type de bruit, la soudaineté et la puissance des détonations sont incompréhensibles et provoquent un sentiment de danger…

 

Quelques conseils pour aider votre chien ou chat à surmonter sa peur

 

#1. "Contre-conditionnez" votre animal

On l'a dit, si votre compagnon a peur, c'est qu'il associe l'évènement à quelque chose de négatif. A vous de le faire changer d'avis ! Avant le jour J, diffusez des bruits enregistrés d'orage et de feux d'artifice (ex. sur YouTube), en augmentant très progressivement l’intensité et les décibels. Durant la diffusion, offrez-lui quelque chose qu'il aime vraiment beaucoup, un jeu ou une friandise par exemple. Votre mission :  créer une association positive qui remplacera la négative !

Tant que votre loulou reste calme, vous pouvez continuer à pousser progressivement le volume, en répétant l'oprération plusieurs jours d'affilée. S'il refuse la friandise ou le jeu en revanche, revenez une ou deux étapes en arrière et progressez plus lentement. 

 

Image Bonne idée Plus votre chien ou votre chat a été confronté à sa peur dans le passé, plus le contre-conditionnement risque de prendre du temps. Alors, prenez-y vous bien à l'avance et soyez patient !

 

#2. Diffusez de l'apaisement

Idéalement quelques jours à l’avance, branchez un diffuseur de phéromones (spécifiques chiens ou chats) dans les pièces à vivre du chien ou du chat ou optez pour un collier à phéromones. Leur pouvoir relaxant est puissant !

 

#3. Préparez la maison

Fermez les fenêtres et les volets pour occulter au maximum la lumière des éclairs et des feux d'artifice. Vous pouvez aussi diffuser de la musique douce à un volume relativement élevé. En plus de couvrir le bruit des feux d'artifice ou de la foudre, cela détendra un peu l'atmosphère.

Et puis n'oubliez pas la sécurité ! Vérifiez tout ce qui pourrait blesser notre loulou dans un moment de panique : carrelages glissants, escaliers…

 

 

#4. Gardez-les à l'intérieur !

Prenez soin de garder votre chien ou votre chat à l’intérieur. Ce n’est le moment ni d’une balade au jardin ni d’un vagabondage nocturne ! Rappelez-vous, à l’extérieur, votre loulou peut être paniqué et désorienté, et donc se perdre ou se blesser en fuyant.

Votre chat est un chat d’extérieur ? Entraînez-le alors à rester à l’intérieur de temps à autre.

 

#5. Libérez les "accès de secours"

De nombreux animaux courent se cacher quand ils ont peur. Assurez-vous que l'accès vers les cachettes favorites de votre compagnon soit bien dégagé le jour J !

Les chiens apprécient en général les pièces loin des fenêtres ou même sans fenêtre comme la salle de bain ou la cave. Les chats, eux, fuiront loin, très loin de ce danger : en hauteur, à l'intérieur d’une armoire, en-dessous d'un lit, dans la cave…

 

#6. Restez neutre et serein

Comme les enfants, les chats et les chiens sont des éponges à émotions. Vous avez vous-même peur des orages ou des feux d'artifice ? Votre boule de poils le sentira et ça ne fera que renforcer son malaise.

Tentez de rester calme et serein, totalement neutre face à cette situation. Votre sérénité va rejaillir sur nos compagnons. 

 

Il faut évaluer si le chien ou le chat est en état de peur ou de panique. Si c'est cas, il n’a plus la maîtrise de son comportement. Il faut rester présent !

 

À ne surtout pas faire

 

Ne tombez pas dans certains pièges, vous ne feriez qu'aggraver le problème. Voici 3 réactions à éviter à tout prix. 

 

Forcer votre animal

Ne lui imposez pas le spectacle du feu d’artifice et ne le sortez pas de force de sa cachette…

 

Le laisser seul

Votre chat ou votre chien a certes besoin de calme, mais aussi de se sentir en sécurité pour faire face aux bruits des pétards. Qui mieux que vous pour le rassurer ? N'en faites pas des tonnes mais restez à ses côtés, comme vous le feriez avec un enfant. 

 

Image Bonne idée Risquez-vous d'aggraver le problème si vous cajolez votre chien ou votre chat quand il a peur ? Beaucoup semblent le penser mais la science a démontré le contraire. Pas question évidemment de vous apitoyer, vous lui donneriez une raison supplémentaire de s'inquiéter. Mais vous pouvez bien sûr lui faire une petite caresse et lui dire un mot gentil, comme vous le feriez à n'importe quel autre moment de la journée. On ne peut pas renforcer une peur, c'est une émotion, pas un comportement...

 

Le punir

Vous le savez bien, une phobie est incontrôlable ! La réprimander ne ferait qu'accroître le caractère négatif de l'expérience et donc la renforcer.

 

chat-tigre-cache

 

Comment réagir en cas de panique ?

 

En état de panique, un être vivant perd tout contrôle. Votre rôle ? Faire baisser la pression !

  • Restez présent·e près de lui ou de sa cachette, et montrez-lui que vous êtes là.
  • Laissez-lui tout le temps nécessaire pour sortir de sa cachette, à son rythme.
  • Tentez de l’inviter au jeu ou donnez-lui une friandise quand il en sort, vous terminerez ainsi sur une note positive.

 

Le mot de la fin

Rattraper un manque de socialisation, c'est très compliqué. Surtout, cela demande énormément de psychologie, de travail, de patience et de temps

Votre chien ou votre chat a peur des feux d'artifice et des orages parce qu'il n'y a pas été familiarisé ? Il risque alors d'y rester sensible toute sa vie. Mais il est possible de diminuer l'intensité de ses réactions grâce aux thérapies de désensibilisation. N'hésitez pas à contacter un comportementaliste.

Envie d'en savoir plus ?

Cliquez & découvrez comment prendre soin de votre meilleur ami